Le Parc

La transition énergétique en route dans le
Parc naturel régional des Causses du Quercy

Depuis 1999, le Parc naturel régional des Causses du Quercy inscrit dans son projet de territoire des ambitions majeures en termes de développement durable dont la préservation et la valorisation des ressources énergétiques.

En 2009, suite à un diagnostic énergétique territorial, le Parc s’engage dans la transition énergétique et fixe l’énergie comme l’un des 7 enjeux majeurs de la Charte du Parc 2012-2027 :

  • « améliorer l’autonomie énergétique du territoire au bénéfice du climat » (Orientation 1.4)
  • « maîtriser les impacts des activités économiques et humaines » (Orientation 2.4)

La politique s’oriente donc vers la réduction des consommations des énergies fossiles, la promotion des énergies renouvelables et la gouvernance énergétique. Depuis, le Parc conduit plusieurs actions dans les thématiques suivantes :

  • Rénovation de l’éclairage public et préservation du ciel nocturne par la maîtrise des pollutions lumineuses et la promotion de l’extinction de l’éclairage public
  • Opérations de conseils en énergie partagée pour les communes du sud du Parc pour les aider à mieux gérer leurs consommations
  • Programme Eco-défi pour aider les entreprises vers une meilleure performance énergétique et environnementale
  • Réalisation de diagnostics énergétiques pour desgîtes d’étape
  • Expérimentation sur la mobilité des jeunes via le projet « TEAMM » (mobilité en zone de faible densité à l’échelle du Massif Central)
  • Travail sur l’urbanisme durable via l’appui à la construction d’écobarri ou de projets de reconquêtes des centres-bourgs…
  • Développement du vélo électrique autour de Labastide-Murat
  • Appui à des projets de productions d’énergies renouvelables, notamment citoyennes
  • Conseils aux particuliers en matière d’énergie (Espace Info Energies)
  • Etc.

Le Parc intensifie ses actions. Fin 2015, il est lauréat de l’appel à projet du Ministère de l’Environnement, l’Energie et la Mer « Territoire à énergie positive pour la croissante verte » (TEPcv). Il bénéficie d’une enveloppe de 1 million d’euros pour soutenir des projets communaux d’économie d’énergie (rénovation de bâtiments et d’éclairage public) et d’urbanisme durable. Le Parc obtient aussi d’une dotation de 44 000 €/an sur 3 ans de l’ADEME pour financer un programme de sensibilisation à la transition énergétique et un poste de chargé de mission énergie-climat.

« Le Parc est en action »

Les commentaires sont clos.